Publications


Vous trouverez sur cette page les dernières publications de nos anciens :
 
Brillante - Stéphanie DUPAYS (2002)
 
Mercure de France
Claire est une trentenaire comblée. Diplômée d’une grande école, elle occupe un beau poste dans un groupe agroalimentaire où elle construit sa carrière avec talent. Avec Antonin, cadre dans la finance, elle forme un couple qui est l’image du bonheur parfait. Trop peut-être.
Soudain, Claire vacille. Au bureau, sa supérieure hiérarchique lui tourne ostensiblement le dos, de nouvelles recrues empiètent sur ses dossiers, elle se sent peu à peu évincée. Après une phase de déni, Claire doit se rendre à l’évidence : c’est la disgrâce.
Elle qui a tout donné à son entreprise s’effondre. Va-t-elle réussir à exister sans "briller" ? Que vont devenir ses liens amicaux et amoureux fondés sur un même idéal de réussite ?

Satire sociale grinçante, Brillante traite de la place qu’occupe le travail dans nos vies, de la violence au travail – et notamment de celle faite aux femmes, et de ses répercussions intimes.
Sciences sociales football club - Bastien DRUT (2008) et Richard DUHAUTOIS
 
De Boeck Université
La banlieue parisienne prend le pouvoir dans le football français ! La diversité culturelle influe t-elle sur le jeu d'une équipe ? La beauté physique est un avantage, même pour les footballeurs.
Les footballeurs à la retraite sont tous heureux : vraiment ? Pourquoi le football a peur des femmes. Y a t-il vraiment une explosion de la prostitution lors des coupes du monde ? Le meilleur sélectionneur de l'équipe de France est ... Jacques Santini ! Les Français sont les Européens qui aiment le moins le foot. Le Ramadan nuit-il aux performances des joueurs ? Les attaquants connaissent leur pic à 25 ans (sauf Zlatan) ? Le football fait-il baisser la criminalité ?
La folie des banques centrales - Patrick ARTUS (1975) et Marie-Paule VIRARD
 
Fayard
Et si la monnaie était une chose trop sérieuse pour être confiée à nos banquiers centraux ?
Mario Draghi (zone euro), Janet Yellen (États-Unis) et quelques autres, encore inconnus hier, sont devenus les nouveaux maîtres du monde et jouissent désormais d’un pouvoir fou.
En 2008, ils ont voulu éviter un désastre encore plus grave que celui de 1929 en injectant des milliers de milliards de dollars ou d’euros dans l’économie. Aujourd’hui, on compte sur eux pour faire repartir la croissance, combattre la déflation, résoudre les problèmes d’endettement des États ou empêcher l’éclatement de l’euro.
Mais nos banquiers centraux ont échoué à faire redémarrer la machine. Pis encore, en nous inondant de liquidités, ils jouent un jeu dangereux. Par leur inconséquence, ils nous ont installés dans l’ère de la crise financière permanente, où chaque secousse sera suivie de répliques encore plus courtes et dévastatrices.
Les auteurs décortiquent l’engrenage infernal dans lequel les banques centrales nous entraînent et expliquent à quoi pourrait ressembler une « bonne » politique monétaire, créatrice de prospérité, de richesses et d’emplois.
Le gâchis français - Jean-Marc DANIEL (1979)
 
Tallandier
Jean-Marc Daniel analyse ici la détérioration de l'économie française depuis 40 ans à travers 3 constats : Faible croissance et donc taux de chômage élevé, disparition de l'inflation grâce à l'euro et accumulation de dette publique en dépit de nos engagements européens. 40 ans de gâchis dont le mensonge politique est le moteur. Cette détérioration commence au milieu des années 1970. Depuis ce moment, la France essaye de contourner ses engagements. Ainsi, après l'acceptation de la discipline monétaire du SME en 1979, la relance de 1981 a failli le faire exploser. Après l'acceptation du traité de Maastricht en 1992, la dérive des comptes publics de 1993 a fragilisé le passage à l'euro, de même, le refus de respecter le pacte de stabilité par Jacques Chirac a failli faire disparaître l'euro. Le discours sur le pacte de croissance de François Hollande et son manque de courage dans la remise en ordre des finances publiques ont de nouveau jeté le désarroi à Berlin et à Bruxelles. La conséquence est que la France ne répond pas comme il faudrait aux problèmes de son économie : elle se montre incapable d'utiliser les périodes de retour cyclique de la croissance pour faire des réformes et apurer les comptes publics et elle refuse d'admettre que la désinflation impose plus de souplesse, notamment sur le marché du travail. La conclusion est que la France est dans une impasse qu'elle ne pourra quitter qu'à condition de jouer pleinement le jeu des traités européens qu'elle a suscités, réclamés et signés.
Croissance zéro, comment éviter le chaos ? - Patrick ARTUS (1975) et Marie-Paule VIRARD
 
Fayard
Cessons de nous voiler la face : les prévisions de croissance retrouvée que nous égrènent, depuis 2009, les gouvernements successifs sont une vaste plaisanterie. 2 % de croissance en 2016 : même pas en rêve ! Pas plus qu’en 2017, en 2018 ou en 2023… La croissance qu’a connue la France à la fin du xxe siècle, fondée sur les gains de productivité et le progrès technique, n’était pas la règle d’un monde nouveau mais l’exception d’une histoire têtue.

Ce livre démontre, au travers de brefs détours théoriques et de multiples anecdotes, que les rêves de croissance de nos gouvernants sont de funestes chimères. Faut-il pour autant se décourager ? Bien sûr que non. La France ne tombe pas. Elle est au seuil d’un nouveau modèle de développement. Soit elle refuse d’affronter cette réalité et Billancourt, désespéré, pourrait bien basculer dans la violence la plus légitime. Soit elle change de logiciel, elle s’adapte à son nouvel environnement et elle s’ouvre de nouvelles pistes de création de bien-être.

Ces nouvelles pistes peuvent permettre à notre pays, non pas de raser gratis dès demain, mais d’offrir à sa jeunesse des perspectives qui lui ôtent toute envie de s’enliser dans le triangle des Bermudes que délimitent aujourd’hui le repli sur soi, l’expatriation et la violence.
Pauvreté et développement dans un monde globalisé - François BOURGUIGNON (1968)
 
Fayard
Depuis les années 1960, l’essor de certains pays, en Asie notamment, a contribué à masquer le faible développement de l’Amérique latine, voire le retard d’autres pays, comme l’Afrique subsaharienne. Aujourd’hui, plus d’un milliard d’habitants dans le monde vivent encore dans la pauvreté.
Les acteurs politiques privilégient actuellement la mise en œuvre d’interventions au niveau des populations pauvres plutôt que de politiques macro-économiques et structurelles adaptées. François Bourguignon entreprend d’interroger le bien-fondé de ce choix, d’évaluer les savoirs acquis et d’identifier la nature des contraintes politiques dans le contexte de la mondialisation.

Chercheur au Centre national de la recherche scientifique et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, François Bourguignon a également été économiste en chef puis vice-président de la Banque mondiale, et directeur de l’École d’économie de Paris. Il a été professeur invité au Collège de France sur la chaire annuelle Savoirs contre pauvreté pour l’année académique 2013-2014.
Comment investir dans le cinéma ? - Gilles BARRET (1986)
 
L'Harmattan
Devant un environnement économique marqué par le tarissement des ressources publicitaires des chaines de TV et une raréfaction de l'argent public, la production cinématographique indépendante est à la recherche de financements nouveaux. Voici un point sur les principaux outils de financement alternatifs et complémentaires des "guichets" classiques, à partir d'exemples concrets.
Une autre Europe contre l'austérité : Pour le progrès social, une autre coopération et un autre euro - Frédéric BOCCARA (1990), Yves DIMICOLI et Denis DURAND
 
Le Temps des Cerises
Il faut une tout autre Union européenne ! Objectifs sociaux, pouvoirs et institutions politiques, BCE et moyens financiers, relations au monde. Pour combattre radicalement l’Europe actuelle, ce livre présente des propositions pour le progrès social en coopération. Elles répondent aux luttes déjà engagées par les forces politiques, sociales, syndicales qui peuvent les utiliser et les enrichir. On ne changera pas le monde sans changer l'Europe.
Le dollar et le système monétaire international - Michel AGLIETTA (1964) et Virginie COUDERT
 
LA DECOUVERTE
Le dollar occupe une position dominante dans le système monétaire international. Comment se manifeste cette position par rapport aux autres grandes monnaies ? Quelles en sont les causes et les enjeux pour l'économie mondiale ? En émettant la monnaie internationale dominante, les États-Unis disposent d'un " privilège exorbitant ". Dans le système de Bretton Woods, le dollar était le pivot des relations de change. Il est remarquable que le passage aux changes flottants ait préservé cette asymétrie. La structure des relations monétaires l'explique. Car la liquidité dépend d'effets de réseaux qui confortent les positions dominantes. Mettre en évidence cette persistance découle de l'analyse des processus historiques qui forment les monnaies internationales. Aussi sa remise en cause dépend-elle de l'évolution mondiale qui affirme de nouvelles puissances hors de l'orbite occidentale. Parce que la monnaie est un bien public, la concurrence des devises pour la liquidité internationale est un processus instable. Avec l'internationalisation du renminbi (yuan) réapparaîtra vers la fin de l'actuelle décennie le besoin de règles monétaires mutuellement acceptées.
Pour Une Finance Positive - Philippe ZAOUATI (1989) et Hervé GUEZ
 
Rue de l'Echiquier
Pour beaucoup, la finance est « l'ennemi », le coupable unique de la crise. On peut le comprendre. Mais les dérives du monde financier ne sont en réalité que les symptômes d'un modèle économique dépassé. Or, si l'on veut changer de modèle et réduire le fossé croissant des inégalités tout en tenant
compte de la contrainte environnementale, des investissements colossaux sont nécessaires. Pour soutenir les innovations technologiques et sociales, pour construire de nouvelles infrastructures durables, pour financer la transition énergétique, il faut repenser l'allocation du capital et notamment utiliser l'épargne pour satisfaire les besoins d'une économie positive. Réinventée, la finance pourrait devenir un puissant levier au service de cette métamorphose.
L'Etat de connivence - Jean-Marc DANIEL (1979)
 
Odile Jacob
Quels sont aujourd hui les vrais obstacles aux réformes structurelles dont la France a tant besoin ? Pour Jean-Marc Daniel, la réponse tient en un mot : connivence. Connivence entre un patronat qui craint la concurrence par-dessus tout, une gauche protectionniste et un gouvernement qui affiche des tendances colbertistes. Connivence organisée autour du maintien des rentes de toutes natures, et notamment celles des nombreuses professions qui vivent des largesses de l État providence... Connivence, donc, garantie par l État, sorti de son rôle. Dans cet essai à la fois brillant et provocateur, Jean-Marc Daniel analyse les mécanismes modernes de la rente et dénonce le retour des rentiers. Oui, il y a montée des inégalités, mais pas comme on le croit, ni là où on le croit ! Et seule la concurrence permettra de mettre fin aux privilèges. Dès lors, on pourra repenser l État en le recentrant sur ses missions, notamment la lutte contre la pauvreté. Toujours stimulant, Jean-Marc Daniel défend ici une société fondée sur le talent plutôt que sur la rente.
Naufrages - Philippe ZAOUATI (1989)
 
Les Editions des Rosiers
De Paris au kibboutz Sasa, dans le nord d'Israël, en passant par Sofia, Prague, Haïfa, Istanbul, la narratrice redécouvre les chemins de son destin. Un destin fait de miracles, de sauvetages, de déchirements et de renaissance. Mais en a-t-elle vraiment compris tous les ressorts ? Quelle est donc la clé qui lui manque ?
Solvabilité prospective en assurance - Frédéric PLANCHET (1990) ; Oberlain NTEUKAM TEUGUIA (MS, 2008) ; Quentin GUIBERT et Marc JUILLARD
 
Economica
Le dispositif prudentiel Solvabilité 2, qui entrera en vigueur début 2016, impose une vision instantanée très analytique des risques portés pour la détermination de l’exigence de capital minimal (« pilier 1 ») que doit détenir un assureur. Si ce parti-pris présente l'avantage de fournir un cadre normatif ainsi qu’une certaine exhaustivité de l'analyse, il conduit en pratique à concevoir des modèles mal adaptés à la projection pluriannuelle du bilan et de la solvabilité car trop peu robustes.

Des analyses complémentaires (« pilier 2 »), qui visent à mesurer l’impact du plan stratégique et des actions du management sur la solvabilité de l’assureur sont également demandées. Elles s’inscrivent dans une approche plus globale permettant de fournir une information adéquate sur la déformation de la distribution d’éléments clé du bilan (valeur nette d’actif, exigence de capital, ratio de couverture, etc.) avec le temps pour le pilotage de l’organisme. L'enjeu est alors, sur la base d'une vision globale des risques (risques de tarification, de provisionnement, commercial, défaut des mécanismes de couverture et financer) de proposer des modèles prospectifs assez flexibles pour permettre ces projections ainsi qu’une analyse de l’impact des actions du management de l’entreprise.

L'objectif du présent ouvrage est de décrire de telles approches (construction de modèles et justification d'hypothèses) et d'en proposer des illustrations réalistes.

Son ambition est de fournir un ensemble d’outils de modélisation agrégés du bilan de l’assureur mieux à même de rendre compte des aspects dynamiques et permettant de fournir ainsi un outil de pilotage opérationnel de l’activité.
Le compositeur, son oreille et ses machines à écrire - Fabien LEVY (1992)
 
Vrin
On a souvent reproché à la "musique contemporaine" , terme générique, d'avoir favorisé la spéculation intellectuelle au détriment de l'expérience sensible. Cependant, ce mouvement, qui a produit des œuvres extraordinaires et diversifiées, s'est d'une part inscrit dans l'élan structuraliste d'après-guerre, et n'est d'autre part que la continuation d'une pratique occidentale de la musique fondée, depuis Pythagore, sur le logos et l'abstraction. La fin des années 60 contestera dans de nombreux domaines, en particulier en musique, certains principes intrinsèques à la modernité occidentale. Cet ouvrage tente une déconstruction systématique des opérateurs de la modernité des musiques occidentales, plus particulièrement une réflexion sur les rapports entre écriture et composition: quels sont les enjeux et les limites de la spéculation analytique? Quelle relation existe entre structure sur le papier et forme perçue? Qu'est-ce qu'une musique complexe? Qu'appelle-t-on consonance en Occident? Ce livre est destiné aux compositeurs, musiciens et mélomanes intéressés par les problèmes d écriture musicale, mais aussi à ceux qui souhaitent comprendre en quoi la musique pose, avec son vocabulaire propre, des questions analogues à celles des autres disciplines de l'esprit.
Géostratégie et armement au XXIe siècle - Hugo HANNE (1992)
 
La Documentation Française
Cet ouvrage collectif présente les rapports des dix groupes de réflexion qui, au cours des deux dernières années on travaillé au sein de l’association. Ces travaux ont servis de support aux 10èmes Entretiens : « Armement et sécurité » qui se sont déroulés le 16 mai 2014 à Paris. Leur retranscription traduit ici la qualité de ces échanges. Les principaux débats ont abordé les points suivants : quelles stratégies pour la France et l’Union européenne face aux ambitions des puissances émergentes ? Quelle stratégie pour assurer la pérennité de notre accès aux ressources énergétiques ? Face au monde nouveau qui se met en place, quelles forces armées et, surtout, quels armements pour demain ? Quelle gouvernance et quelles perspectives pour l’armement, notamment terrestre ? Comment combattre efficacement dans les espaces virtuels ? Avec quelles armes « immatérielles » ? Autant de questions auxquelles, dans cet ouvrage collectif, les auteurs, proches de l’armement, de la défense et de la sécurité, apportent en toute indépendance leurs analyses et leurs propositions.
Revue Défense Nationale - n°770 - mai 2014 - Hugo HANNE (1992)
 
Comité d’études de défense nationale
Cette revue contient un article d'Hugo Hanne, intitulé : "La Marine nationale, acteur essentiel de la défense nationale"

Acteur clé de la sécurité et de la défense nationale pour la dissuasion nucléaire, la protection du territoire et la projection des forces, la Marine nationale est également un acteur macroéconomique en termes d’emploi et de développement industriel avec des fournisseurs d’envergure mondiale. Son développement stratégique est lié à des enjeux tant géopolitiques que technologiques, sa force résidant dans le potentiel des marins eux-mêmes.
L'homme a inventé l'humour - Zoubir BENHAMOUCHE (1996)
 
Première édition
Cet ouvrage est un recueil de nouvelles et d'histoires très courtes, pour la plupart dans un style "humour décalé".
Valorisation des produits dérivés - Bruno BOUCHARD et Jean-François CHASSAGNEUX (2005)
 
Economica
Ce livre propose un panorama complet des fondamentaux mathématiques de l'évaluation des actifs financiers et de la couverture des produits dérivés. La théorie abstraite de l'évaluation des actifs est présentée en détail dans un cadre général de modèles en temps discret avant d'être étendue aux modèles en temps continu. Il présente ensuite de manière approfondie les techniques de couverture appliquées dans les modèles markoviens : en marché complet, en marché incomplet ou en présence de contraintes de portefeuille. L'étude s'appuie fortement sur la caractérisation des prix comme solutions d'équations aux dérivées partielles au sens classique ou au sens des solutions de viscosité. L'originalité de cet ouvrage réside aussi dans la présentation des techniques récentes de cible stochastique qui permettent d'étudier des modèles non classiques (comme ceux utilisés en trading haute fréquence) et de calculer des prix définis selon un critère de risque. Des notions essentielles en pratique comme la calibration, l'impact d'une erreur de spécification de modèle ou la capacité à mettre en place une couverture dynamique sont également abordées. Chaque chapitre est complété par une série d'exercices et d'exemples correspondant aux standards de l'industrie.
20 questions improbables sur le foot - Bastien DRUT (2008) et Richard Duhautois
 
De Boeck
L'ouvrage contient 20 questions sur le football. Les auteurs y répondent à l'aide d'articles académiques pour chacun des sujets. Les articles sont souvent des articles internationaux parus dans des revues spécialisées (Journal of Sports Economics, Journal of sports science, etc.) et des revues généralistes en économie. Ces travaux ont permis de faire émerger certaines vérités incontestables, confirmant ou remettant sérieusement en cause certaines croyances. A travers ce livre, les auteurs ont voulu mieux faire connaître les résultats de ces nombreuses études qui trouvent souvent trop peu d'écho en dehors du milieu universitaire.
La crise racontée à nos petits-enfants - Gérard MAAREK (1964)
 
Economica
Qui n'a perçu dans les yeux des plus jeunes d'entre nous la peur de l'avenir, d'un avenir devenu incertain et précaire ? Ce livre met en scène un grand-père, homme d'expérience, qui dialogue avec son petit-fils, désireux de comprendre le monde menaçant qui l'entoure. Car comment répondre à son angoisse, sinon en décrivant et en expliquant les enchaînements historiques qui ont débouché en 2008 sur une crise économique majeure. La Révolution libérale, la mondialisation des échanges, les dérèglements de la finance, l'explosion de la dette, les ratés de l'euro jalonnent la route qui a mené à la Grande Récession. Sur tous ces sujets, il y a bien des idées fausses à combattre. Maintenant il faut s'armer pour des temps qui resteront difficiles. Le grand-père va confier à son petit-fils une sorte de « bréviaire de survie ». Il y prêchera un « pessimisme actif », pariant sur l'ouverture au monde et la primauté du savoir. Ses conseils valent pour les jeunes générations et pour tous ceux qui ont en charge l'avenir de ce pays. Un ouvrage qui s'adresse au grand public et parle en termes simples d'économie, sans statistiques, ni équations, ni graphiques...

Actualités


Variances Go

Variances n°53

Découvrez en ligne le dernier numéro complet de la revue d'ENSAE Alumni !                    

 

 

Archives




Newsletter Go

Associate Sales Support
06/02/2016  

Praktikant im M&A / Corporate Finance (m/w)
06/02/2016  

Intern Finance & Operations
06/02/2016  



Dernière newsletter Go
Newsletter n°100

En ce mois de septembre, ENSAE Alumni est de retour avec les événements dont vous êtes désormais familiers : petit-déjeuner du Club Economie-Finance, réunion de présentation de projet ENSAE-BAE, ......

lire la suite




Administration | Crédits | Nous écrire            © Ensae Alumni 2000-2016
Ajoutez un message personnel