Retour au numéro
Partager sur :
Vue 66 fois
15 septembre 2003

Le groupe Finance : les outils quantitatifs au service de la gestion financière

Publié par Claude Grandfils (Ensae 89) | N° 5 - Réseaux : économie et stratégie

Le groupe Finance regroupe 400 personnes et se réunit entre trois et quatre fois par an pour débattre de sujets financiers avec une présentation de un ou deux intervenants, suivi d'un débat.


Le groupe Finance de l'Association s'est réuni le 2 mars 1995 sur le thème « les outils quantitatifs au service de la gestion financière». Philippe Zaouati, ingénieur financier chez CDC Gestion a tout d'abord rappelé les causes du développement rapide en France de ces méthodes de gestion venues des pays anglo-saxons. Certaines avancées théoriques et l'apparition des marchés de « futures » et d'options ont certainement contribué à ce développement. Afin de classer les différentes techniques existantes, une typologie sommaire a été exposée (voir croquis ci-contre). Cependant, on s'aperçoit que la terminologie n'est pas toujours parfaitement établie entre les différents praticiens.

Si la gestion quantitative a contribué à des progrès dans la communication entre les gérants et les investisseurs (en particulier sur la définition des objectifs, les reportings et l'analyse du risque et des performances), les encours gérés restent modestes. Cela tient peut-être au fait que certains investisseurs ont encore inconsciemment des objectifs de performance et des niveaux de risque incompatibles!

Denis Faller, directeur chez Rothschild et Cie Banque a ensuite illustré sur quelques exemples les problèmes pratiques que l'on rencontre lors de la mise en oeuvre de ces techniques. La caractérisation du risque avec l' investisseur est souvent un exercice délicat. L'aversion au risque est par exemple souvent plus élevé en fin d'année civile qu'au début. L’horizon de gestion est parfois difficile à déterminer avec précision. Enfin les techniques d'attribution de performance entre les principaux facteurs explicatifs (choix des pays, choix des valeurs, «timing », ... ) sont encore coÛteuses en temps et peu automatisées.

Ces exposés ont ensuite fait l'objet d'un débat entre les participants.

Claude Grandfils (Ensae 89)

Autrice

Claude Grandfils (Ensae 89)

Articles liés par des tags

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.