Retour au numéro
Partager sur :
Vue 60 fois
04 novembre 2003

L'ingénierie robuste

Éditions Dunod, Collection «Les réalités de l'entreprise», 1998


L’INGÉNIERIE ROBUSTE Utiliser la démarche Taguchi pour concevoir des produits et des systèmes robustes.

Traduit de l'américain par Jacques Demonsant, Ensce 1970.
Cet ouvrage, dont il faut souligner la clarté pédagogique, est consacré à la démarche d'ingénierie introduite par G. Taguchi. Il présente de manière détaillée des techniques facilement utilisables pour concevoir des produits dont les performances resteront stables dans le temps et dans toutes les conditions d'utilisation.

Les ingénieurs spécialisés dans la définition des produits et des procédés de fabrication y trouveront les clés pour appliquer aisément ces méthodes - les bureaux d'études, et les étudiants des écoles d'ingénieurs, les bases de l'ingénierie qualité, de plus en plus souvent intégrée à leur cursus.

Le traducteur Jacques Demonsant, Ensae 1970, consultant à l’institut Renault de la qualité et du management est l'auteur d'un ouvrage consacré aux plans d'expériences et d'articles consacrés à la robustesse. Il est également président du groupe Qualité -Fiabilité de la Société française de statistique et membre de l'institut international de statistique.

Béatrice HAMMER

Cannibale blues

Édition Pétrelle, Dijon, 1999, 301 pages, 125 E

CANNIBALE BLUES - roman

Il s'appelle Ramou. Il est Français Il a 24 ans. Plein d'enthousiasme et de naïveté, il débarque un beau matin dans un petit pays d'Afrique où il doit, au titre de coopérant, enseigner, pendant deux ans l'économie générale.

il s'appelle Joseph. Il va devenir son boy. Sur la colline, on murmure qu'il travaille pour la Sûreté. Ce qui est sûr, c'est qu'il pourrait se passer de travailler. Fils de ministre assassiné, docteur en sciences politiques, c'est « pour le plaisir » qu'il fait le domestique. Plaisir d'embarrasser son petit maître par ses manières serviles, de l'engraisser en lui confectionnant les plats les plus succulents, de se délecter de la lecture de son journal intime, et plus généralement de se jouer cruellement du petit monde des coopérants.

Non loin de là, voluptueusement installée sur une banquette du Tam-Tam Noir, Fortunata, la Vénus africaine, sirote son cocktail préféré - tout en poursuivant son propre dessein: séduire Joseph, son amant de toujours et découvrir son secret...

Un portrait au vitriol des rapports entre Occidentaux et Africains où les clichés d'usage sont battus en brèche avec autant d'ironie que de bonne humeur.

Béatrice Hammer, Ensae 7985, est née à Paris en 1963. Elle est chercheur en sciences sociales. En 1996, son premier roman, La Princesse Japonaise (Ed. Critérion) est sélectionné par le jury du Grand Prix des Lectrices de Elle. Elle obtient . le prix Goya du premier roman, le prix du premier roman de l'Université d'Artois, est invitée au festival du premier roman de Chambéry.
CANNIBALE BLUES est son deuxième roman.

Édition Pétrelle, Dijon, 1999, 301 pages, 125 F

Articles liés par des tags

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.