Retour au numéro
Partager sur :
Vue 31 fois
11 avril 2007

Dans les rayons

The Microeconomics Of Income Distribution Dynamics In East Asia And Latin America,
François Bourguignon (1968), Nora Lustig, Francisco H. G. Ferreira,
The World Bank and Oxford University Press

Les économistes ont beaucoup à dire quant aux causes de la croissance économique. Ils sont plus frileux pour évoquer les questions de distribution de cette croissance. Comprendre les sources du développement et le phénomène de réduction de la pauvreté exige non seulement de saisir la manière dont le revenu progresse, mais aussi comment il se répartit au cours du temps. Ce livre est une contribution majeure à ce processus de compréhension. Les auteurs proposent une étude des différences de distribution des revenus des ménages, produisant un éclairage nouveau sur les forces puissantes et souvent conflictuelles qui sous-tendent l’évolution des inégalités et de la pauvreté qui accompagnent le processus du développement économique. Trois pays d’Asie de l’est -Indonésie, Malaisie et Chine- et quatre d’Amérique Latine -Argentine, Brésil, Colombie, et Mexique- y sont étudiés.

Les retraites, quelle justice ?,
Patrick Artus (1975), Robert Rochefort (1979), Jean-Christophe Le Duigou, Alain Houziaux
L’Atelier

Comment financer les retraites alors que l'espérance de vie s'accroît considérablement ? Ce changement historique ne va-t-il pas générer de nouvelles inégalités en privilégiant la capacité de capitalisation des plus fortunés et en pénalisant ceux qui auront connu de longues périodes de chômage ? Comment remédier à ces risques ? En offrant un travail à tous jusqu'à 60 ans ? En reculant L'âge effectif de la retraite à 65 ou 70 ans ? En augmentant les cotisations des actifs ? L'Etat ne devrait-il pas plutôt garantir à chacun une retraite décente financée par l'impôt ? Patrick Artus, Alain Houziaux, Jean-Christophe Le Duigou et Robert Rochefort confrontent leurs diagnostics et échangent leur point de vue dans un débat qui met en lumière une évidence : adopter un mode de financement des retraites, c'est choisir un modèle de société, un rapport au travail et au temps. C'est aussi concevoir une relation entre les quatre générations qui cohabitent désormais dans une même société.

Demain l'Emploi Si... Rapport Rexecode 2006,
Sous la direction de Michel Didier (1965)
Economica

La France ralentit dans un monde qui accélère. La compétitivité française est menacée. L'emploi stagne. La machine économique française fonctionne avec un trop faible rendement. Les auteurs affirment pourtant que la croissance est possible et que le chômage peut être déraciné.
Pour retrouver une croissance forte et durable (le cap est 3 % par an), pour éliminer le chômage, des réformes structurelles sont selon eux nécessaires. Ce troisième rapport de Rexecode sur la réforme et la croissance en France fait le point des réformes mises en œuvre en France et de celles qui restent à faire. Les chantiers sont nombreux : réforme de la fiscalité, réforme de l'Etat, réforme du marché du travail. Encourager la concurrence, laisser jouer les mécanismes naturels de l'économie, « faire mieux marcher les marchés », enfin organiser un redéploiement massif des charges publiques en reportant des dépenses qui ne font que reproduire le passé vers des dépenses tournées vers l'avenir : enseignement supérieur, recherche, investissement, innovation, telles sont les propositions énoncées dans cet ouvrage.

Le capitalisme est en train de s'autodétruire,
Patrick Artus (1975), Marie-Paule Virard
La Découverte

Le capitalisme est-il en train de s’autodétruire ? La question peut sembler saugrenue, voire provocatrice, au moment même où les grandes entreprises de la planète, y compris en France, affichent des profits insolents, rémunèrent très confortablement leurs dirigeants et distribuent des dividendes record à leurs actionnaires… Alors que la croissance économique – en Europe en tout cas – stagne, que les délocalisations se multiplient et que chômage et précarité s’aggravent, on comprend que le débat devienne vif sur la légitimité d’une telle captation de richesses. Dans ce livre décapant, les auteurs sont directs : c’est au moment où le capitalisme n’a jamais été aussi prospère qu’il apparaît le plus vulnérable, et nous avec lui. Parce qu’il s’agit d’un capitalisme sans projet, qui ne fait rien d’utile de ses milliards, qui n’investit pas, qui ne prépare pas l’avenir. Et face au malaise social, les gouvernements ne traitent le plus souvent que les symptômes, faute de prendre en compte le fond du problème. Selon les auteurs, ce problème, c’est l’absurdité du comportement des grands investisseurs, qui exigent des entreprises des résultats exorbitants de tout sens commun. En privilégiant le rendement à court terme mois plutôt que l’investissement à long terme, quitte à délocaliser, à faire pression sur les salaires et à renoncer à créer des emplois ici et maintenant. Voilà pourquoi il est urgent, expliquent les auteurs, de réformer profondément la gestion de l’épargne, d’imposer de nouvelles règles de gouvernance aux gérants comme aux régulateurs. Faute de quoi on n’évitera pas une nouvelle crise du capitalisme, avec toutes ses conséquences politiques et sociales.

Economic Forecasting,
Nicolas Carnot (1997), Vincent Koen, Bruno Tissot (1991)
Palgrave MacMillan

Version anglophone augmentée du livre "La prévision économique" de Nicolas Carnot et Brunot Tissot, ce livre fournit une introduction à la théorie et à la pratique des prévisions économiques. Il dresse un panorama complet des méthodes usuelles, présente leurs forces et faiblesses, et discute de leur mise en œuvre concrète. Le champ couvert comprend le diagnostic conjoncturel, les techniques de séries temporelles, la modélisation macro-économétrique, les projections de moyen et de long terme, enfin les outils propres aux prévisions budgétaires, financières et sectorielles.
L'ouvrage s'interroge également sur l'apport des prévisions à une préparation rationnelle des décisions. Il fournit des éclairages sur le degré de précision des prévisions, leurs utilisations courantes et leur insertion au sein des structures de décision. Reflet de l'expérience de deux praticiens, il s'adresse à tout lecteur - étudiant, économiste ou universitaire - s'interrogeant sur une activité à l'intersection des savoirs économiques et de l'action.

Croyances, Représentations Collectives et Conventions en Finance,
David Bourghelle, Olivier Brandouy, Roland Gillet, André Orléan (1976), Michel Levasseur Economica

Longtemps ignorées par la théorie financière, les croyances, les représentations collectives et les conventions jouent pourtant un rôle déterminant dans le fonctionnement des systèmes financiers. Aussi, leur analyse permet-elle d'enrichir notre compréhension, non seulement des dynamiques de prix sur les marchés, notamment ces événements critiques que sont les bulles ou les krachs, mais aussi des crises bancaires comme de l'évolution des pratiques en finance d'entreprise. Hétérogénéité des visions de l'avenir, processus de convergence mimétique, stratégies de placement d'ordres, propagation des croyances dans les réseaux sociaux, paniques bancaires, efficience informationnelle et gouvernement d'entreprise sont autant de thèmes abordés dans cet ouvrage à l'aune d'une approche qui place en son centre la question de la coordination des opinions financières. Cet ouvrage collectif s'adresse aux chercheurs et aux étudiants de troisième cycle, ainsi qu'aux praticiens de la finance intéressés par la dimension cognitive du monde financier.

Le modèle allemand en question,
Fabrice Pesin (1997), Christian Strassel
Economica

À l'orée des années 1990, nombreux étaient ceux qui croyaient à la supériorité du « capitalisme rhénan » sur le « capitalisme anglo-saxon ». Depuis, les États Unis, le Royaume-Uni et l'Irlande ont accumulé les succès économiques tandis que l'Allemagne perdait du terrain année après année face à ces pays désormais devenus des références. Aujourd'hui, c'est bien le modèle économique allemand dans son ensemble qui est en question. Pour autant, doit-on d'ores et déjà l'enterrer ? Telle est la question abordée dans ce livre. Elle est d'importance car au-delà du cas de la seule Allemagne, c'est la viabilité d'un modèle de capitalisme alternatif au modèle anglo-saxon qui est en jeu. Les réponses qui seront apportées aux problèmes économiques de l'Allemagne, quel qu'en soit le sens, influenceront fortement l'orientation future des réformes structurelles dans l'ensemble des pays européens, à commencer par la France. (Voir la rubrique Tribune pour plus de détails).

Mathématiques de l'assurance non-vie : Tome 2, Tarification et provisionnement,
Arthur Charpentier (1999) , Michel Denuit
Economica

Cet ouvrage en deux tomes entend fournir aux étudiants, chercheurs et aux techniciens de l'assurance (qu'ils soient actuaires, économistes, économètres, ingénieurs commerciaux, mathématiciens, polytechniciens, statisticiens ou autre) les méthodes permettant de gérer les grands portefeuilles d'assurance IARD. Il aborde ainsi : les principes de base de la gestion des risques, les méthodes de calcul des primes, les mesures de risque et la détermination de la marge de solvabilité ainsi que du capital économique, la corrélation entre risques assurés et ses conséquences, l'équilibre à long terme des opérations de la compagnie, la personnalisation des primes a priori et a posteriori (crédibilité et systèmes bonus-malus), l'évaluation des provisions techniques, la résolution de problèmes par simulation. Les connaissances requises pour aborder cet ouvrage ont été réduites au strict minimum : il suffit de posséder de bonnes bases de mathématiques et une maîtrise des concepts élémentaires du calcul des probabilités et de la statistique.

L'économie de la Russie,
François Benaroya (1994)
La Découverte

La Russie a connu au XXe siècle deux bouleversements économiques – le passage à l’économie planifiée, puis la transition vers l’économie de marché – suscitant à chaque fois espoirs et traumatismes. Depuis 1999, l’économie russe semble avoir pris un nouveau départ et certains considèrent que la Russie redeviendra, dans vingt ans, la première puissance économique européenne. Cet ouvrage a une double ambition.D’abord éclairer ceux qui s’interrogent sur l’économie russe : la Russie est-elle devenue une économie capitaliste ? Est-elle désormais un marché prometteur ou est-elle vouée à de nouvelles crises ? La seconde ambition est de tirer des leçons plus générales du cas russe, en tant que laboratoire des expériences économiques les plus extrêmes.L’industrialisation est-elle la clé du développement ? Pourquoi l’économie soviétique s’est-elle effondrée ? Quels sont les facteurs nécessaires au bon fonctionnement d’une économie de marché et à une transition réussie vers celle-ci ?

Le Quatuor de Mélodie,
Béatrice Hammer (1985)
Pocket Jeunesse

A l’âge de trois ans, Léna rencontre Mélodie, une violoniste qui joue dans la rue. La petite fille est émerveillée : c’est à ce moment-là que naît sa passion. Quelque temps plus tard, elle reçoit son premier violon. La musique lui permet alors de surmonter les épreuves les plus difficiles. A force de travail et de volonté, son talent grandit. Jeune fille, elle commence à passer des auditions. Un jour, Pierre l’entend pour la première fois…

Inflation-Linked Products: A Guide for Investors and Asset & Liability Managers,
Benoît Coeure (1992), Nicolas Sagnes (2000), Brice Benaben. et al (Collectif)
ABN-AMRO

Cet ouvrage collectif introduit le thème devenu global des produits indexés sur l’inflation. Près de 25 experts motivent l’intérêt grandissant pour les obligations d’état indexés sur l’inflation, et décrivent la gamme complète des produits dérivés qui ont été créés pour répondre à la demande des fonds de pension et des autres investisseurs. Ce véritable guide pour les investisseurs et les spécialistes de l’ALM permet de partager l’expérience d’experts tels que Brice Benaben, Benoît Coeuré, Bob Litterman, Darius Mirfendereski, Dan Bernstein, Etienne Koehler et d’autres, qui exercent dans des secteurs aussi variés que la banque d’investissement, l’asset management ou les hedge funds, l’ALM ….

Monte Carlo Statistical Methods,
Christian P. Robert (1985), George Casella
Springer

Les méthodes de Monte Carlo, notamment celles fondées sur l’utilisation des chaînes de Markov sont des éléments essentiels de la boîte à outil du statisticien. Cette nouvelle édition a été révisée et augmentée, couvrant le champs des techniques de simulation, en incorporant les développements les plus récents dans ce domaine. En particulier, le chapitre traitant de la génération de variables aléatoires a été intégralement refondé, intégrant de nombreux concepts qui sont unifiés par un théorème fondamental de la simulation. Il y a cinq nouveau chapitres qui couvrent les questions suivantes : Monte Carlo control, reversible jump, slice sampling, sequential Monte Carlo, et perfect sampling. Le Gibbs sampling est traité de manière extrêmement approfondie avec trois chapitres consécutifs. Cet ouvrage s’adresse à des étudiants de second cycle mais sera également utile aux praticiens souhaitant approfondir certains aspect des techniques de simulation, où des méthodes de résolution de problèmes complexes (optimisation stochastique) basés sur ces outils.

L'Homme et le Marché: créer et répartir autrement,
Vincent Champain (1996), Gilles Cazes
Plon
Dans le capitalisme mondialisé du XXIème siècle, nous avons souvent le sentiment d’une domination irrépressible de l’actionnaire sur le salarié, de la finance sur la production, de l’économie sur la politique – bref, du marché sur l’homme. Et si la vulgate libérale n’était qu’une immense supercherie, socialement dangereuse mais aussi économiquement erronée ? Cet essai essaie de remettre en cause bien ses idées reçues. Il soutient que, sur le long terme, le moteur de la croissance est toujours collectif. Il pointe les différentes inégalités, de revenus, d’opportunités, de participation, qui fracturent notre société. Il insiste sur les bienfaits de la concurrence – quand elle met en cause les monopoles privés – mais également sur ses dangers – quand elle bouscule ceux qui sont déjà les plus fragiles. Il soutient que, dans le partage de ces dix dernières années entre les profits et les salaires, ce sont les actionnaires qui ont accaparé la baisse des taux d’intérêt. Au final, Vincent Champain et Gilles Cazes formulent des propositions pour que la France crée davantage et répartisse mieux. Ils défendent une thèse simple: le politique doit d’urgence se réapproprier l’économie. Pour remettre l’homme au cœur – et même au-dessus – du marché.

Histoire des Sondages,
Jacques ANTOINE (1953)
Odile Jacob

Le rôle des sondages dans notre vie politique n’est plus à démontrer. La dissolution de 1997, décidée notamment sur la foi de sondages électoraux favorables à la droite, s’est retournée contre elle. Le premier tour des présidentielles de 2002 a déjoué tous les sondages qui avaient conduit le candidat socialiste à faire l’impasse sur le premier tour pour se concentrer sur le second. Qu’ils soient politiques, économiques ou sociaux, les sondages guident de plus en plus les choix des décideurs. Comprendre les sondages, c’est donc comprendre ces choix. Cet ouvrage s’articule autour des parties suivantes : la préhistoire et la genèse des sondages, la naissance des sondages en France, la naissance d’une profession, les sondages politiques, les sondages marketing, l’audience des médias, les sondages pour la recherche économique et sociale, conclusion : les sondages en 2050.

Sonates pour piano,
Henri Dutilleux, Karol Beffa (1995)
Label Ame Son

L’intégrale de la musique pour piano de Karol Beffa (1995) sur CD.
Pianiste réputé, avec sept premiers prix au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, concertiste, Karol Beffa (1995) est aussi compositeur. Jouées jusqu’au Japon et aux Etats-Unis, ses œuvres sont pour la première fois réunies sur un CD, produit par le label Ame Son et distribué par Codaex. Enregistré par la pianiste Lorène de Ratuld, le CD propose à côté de la Sonate pour piano d’Henri Dutilleux, dont on commémore les 90 ans, l’intégrale de la musique pour piano de Karol Beffa : Six Etudes, Sillages, Voyelles. Cet enregistrement a été sélectionné dans la série « Nouveaux talents » de la FNAC.

La pratique de la Chine,
André CHIENG (1978)
Grasset

«Dans les séminaires de dirigeants d'entreprises que j'anime sur la Chine, quelques questions reviennent de façon inéluctable : «les Chinois sont-ils fiables ?», «quelles sont donc leurs valeurs ?», «auraient-ils donc une autre façon de penser et d'opérer ?», comment espérer alors nouer des relations d'affaires et gérer avec eux ?» La Chine acquiert de jour en jour plus d'importance dans le monde contemporain. Néanmoins, les Occidentaux continuent d'hésiter entre deux attitudes à son égard : la séduction de l'exotisme (l' «Orient» de la sagesse) et la peur de l'envahissement (le «péril jaune»). Ils oscillent entre fascination et diabolisation. Mais alors comment s'y prendre ? Autrement dit, comment entrer en Chine ? Selon l’auteur, « pour nouer des rapports, y compris d'affaires, avec les Chinois, il faut d'abord rouvrir notre pensée : non pas chercher à devenir chinois, mais comprendre que les Chinois puissent avoir d'autres façons de procéder que celles auxquelles on s'attend d'ordinaire en Europe ; et que ces procédures - à la fois d'agir et de penser, les deux sont conjoints – loin d'être incongrues, étranges ou mystérieuses, sont également intelligibles. Si le culturel se joint ici à l'économique, ce n'est donc pas comme un vernis ajouté au prosaïsme des affaires ; mais parce que le second ne peut se concevoir sans le premier. On ne peut dissocier gestion et réflexion : c'est ce que l’auteur a choisi d'appeler ici, à l'articulation des deux, la «pratique» de la Chine».

L'homme-horloge et autres nouvelles,
Béatrice Hammer (1985)
Mercure de France

Il y a des histoires d'amour qui ne commencent jamais, et qui mettent toute une vie à se terminer.
J'ai rencontré Mélodie dans un train. Elle avait vingt ans, et ressemblait à n'importe quelle jeune fille de son âge. Depuis ma plus tendre enfance, j'aime les jeunes filles, je suis attiré par le mélange de fraîcheur et de ferveur dont elles sont faites. Le jour où j'ai rencontré Mélodie, j'avais la quarantaine passée, une femme, trois enfants, un travail qui m'intéressait, en d'autres termes, j'étais un homme heureux. les nouvelles de Béatrice Hammer mettent en scène des personnages de tous les jours, des gens comme vous et moi qui, soudain, voient leurs existences bien tranquilles basculer. Vers le bonheur ou vers l'horreur... Avec un style dépouillé, l'auteur cueille le lecteur par ces récits de vie et ne le lâche pas.

Articles liés par des tags

Commentaires

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.